Blogue > Et le gagnant est...

Blogue

Et le gagnant est...

28 juin 2017   |   par Claude Robichaud, directeur général

La 19e édition du Défi OSEntreprendre vient d’être complétée. La Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins (CCIM) prépare son Gala Vision, lequel se tiendra à l’automne. Les associations sectorielles et les principales institutions financières décernent aussi des prix parmi leurs membres et leurs clients.

Les entrepreneurs sont régulièrement sollicités pour soumettre leur candidature dans le cadre de différents prix. Quelle valeur doit-on attribuer à un prix? Le temps alloué à monter un dossier de candidature est-il un investissement ou une distraction? 

À propos, déboulonnons immédiatement un mythe. La légende voulant que les jours d’une entreprise soient comptés dès qu’elle devient lauréate n’est effectivement… qu’une légende. Sur quoi reposerait cette mort annoncée : un sentiment d’invincibilité; une surdose de visibilité prêtant flanc à la concurrence?

Le Défi OSEntreprendre nous fournit un bon échantillonnage que la trajectoire des gagnants est tout autre. Depuis 1999, 31 entreprises de Terrebonne et de Mascouche furent lauréates régionales (Lanaudière), dont quatre ont été primées au niveau national. La grande majorité de celles-ci sont toujours en affaires. Soulignons qu’il s’agit ici d’un concours dédié aux entreprises en démarrage, une phase à haut risque dans la vie d’une entreprise.

Plusieurs entreprises établies de Terrebonne et de Mascouche cumulent les prix et mentions. Pensons à La Revue, Carolyn Design, Groupe ADF et Xpertdoc Technologies sans oublier Fabelta, laquelle affiche fièrement les prix obtenus sur son site Web.

Certaines compétitions permettent de soumettre des produits. C’est le cas en agroalimentaire notamment dans le cadre des « Prix du public – volet bière » du magazine Exquis. Les micro-brasseries d’ici, Brasserie Mille-Îles et Brasserie les 2 frères, y furent primées lors de la deuxième édition tenue ce printemps.

La préparation d’un dossier de candidature est une belle occasion de jeter un regard sur les réalisations de l’entreprise tout en se projetant dans l’avenir. Le simple fait d’être finaliste a un effet bénéfique sur la fierté de l’équipe. Être couronné d’un prix constitue une bonne dose d’adrénaline pour les dirigeants et les employés tout en conférant une crédibilité additionnelle aux yeux des clients, des fournisseurs et du banquier… à moins que celui-ci ne prête foi à une certaine légende. 

Pour un organisme local de développement économique tel que le CLDEM, les concours sont aussi une façon de valoriser l’esprit d’entreprise et de promouvoir leur milieu. Le Défi OSEntreprendre en est la démonstration avec les nombreuses mentions remportées par Lanaudière Économique à titre de répondant régional, honneur rejaillissant sur tout le territoire. Le témoignage de Dominic Laurin de Lounge Factory, finaliste national au Prix « Réussite inc. » du Défi, comporte un bel hommage au soutien local dont bénéficie l’entreprise.

Selon les enjeux d’une entreprise, l’obtention d’un prix peut figurer parmi les moyens mis à la disposition des dirigeants. Différentes tribunes s’offrent aux entrepreneurs. La CCIM vous en fournit l’occasion maintenant avec son Gala Vision. Si vous démarrez une entreprise, prenez note que la MRC Les Moulins sera l’hôte du gala régional de la 20e édition du Défi OSEntreprendre au printemps 2018.

 

Et les gagnants seront…

 

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM

Suivez le sur twitter @CRobichaudCLDEM 

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !