Blogue > La mesure de l’entrepreneuriat

Blogue

La mesure de l’entrepreneuriat

02 novembre 2016   |   par Claude Robichaud, directeur général, CLDEM

De cancre, le Québec serait maintenant parmi les premiers de classe en entrepreneuriat. Les Québécois auraient-ils troqué le bonnet d’âne pour le gros cigare? C’est ce que suggère la toute récente édition de l’Indice entrepreneurial québécois produit pour le compte de la Fondation de l’entrepreneurship.

On y apprend que l’intention « d’entreprendre » a triplé depuis 2009. Collectivement, on peut se féliciter d’un tel changement de culture. Bien que prometteur, le virage ne doit toutefois pas encore être pris pour acquis. Notons que les indicateurs portant sur l’entrepreneurship reposent sur des données dont les variations font parfois sourciller. Aussi, ici l’indice se rapporte principalement aux intentions. Encore faut-il que les intentions se concrétisent.

Souhaitons que cet appétit entrepreneurial se traduise en une vague déferlante. Notons toutefois un paradoxe : au moment où une émergence entrepreneuriale serait en préparation, l’aide locale au Québec a fait les frais d’une restructuration.

Le Journal Les Affaires s’intéressait en octobre au nouvel écosystème du démarrage. Ce n’est pas l’aide qui manque, c’est la clarté, semble-t-il. De prolifération, nous serions passés à une ère de spécialisation et d’agrégation. C’est bien beau tout ça, mais l’entrepreneur en perd toujours son latin. Au final, la chatte n’a toujours pas retrouvé ses petits. 

Pourtant dans toutes les localités du Québec il y a UN CLD (OU UN ÉQUIVALENT) OU UN SERVICE À LA MRC QUI PROPOSE UNE OFFRE DE SERVICES TOUT EN AIGUILLANT, AU BESOIN, LES PROMOTEURS ET DIRIGEANTS D’ENTREPRISES VERS D’AUTRES RESSOURCES. C’est, croyons-nous, le message à marteler. Il a le mérite d’être simple. Hélas, il est peu porté sur les tribunes nationales.

Le territoire d’appartenance avec sa proximité, sa connaissance du milieu et ses réseaux demeure un important point d’ancrage pour appuyer le démarrage et la croissance d’une entreprise. Redonnons-lui ses lettres de noblesse!

Dans Les Moulins nous y croyons. En matière de promotion de l’entrepreneuriat, à Terrebonne et à Mascouche, on garde le cap comme en témoigne une publication unique au Québec. Avec sa 33e parution annuelle, le magazine Reflet Économique édité par La Revue en collaboration avec le CLDEM, se fait inlassablement l’écho de la vitalité entrepreneuriale locale. À chacune des éditions, nous accordons une large place au démarrage d’entreprises et aux entrepreneurs à succès. Tiré à 55 000 exemplaires, le magazine est également disponible en version web.   Parcourez-le et prenez la mesure de l’entrepreneuriat dans Les Moulins.

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM

Suivez le sur twitter @CRobichaudCLDEM 

 

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !