Blogue > La présence universitaire dans Lanaudière

Blogue

La présence universitaire dans Lanaudière

28 janvier 2016   |   par Claude Robichaud

Ça y est : Le Centre régional universitaire de Lanaudière, le CRUL, est lancé.

Quoi! Encore un acronyme, vous n’êtes pas sérieux? Eh bien oui. Nouvel acronyme et nouvelle entité en plus. Rassurez-vous, l’instance est légère, agile et opportune. Lanaudière est pratiquement la dernière région du Québec en matière de desserte universitaire.

Devant ce constat préoccupant, Éducation Lanaudière obtenait un financement de la CRÉ en 2010 en vue de réaliser une étude sur les besoins en formation universitaire et sur le déploiement d’une desserte. Le rehaussement du niveau de scolarité de la population, la valorisation de la recherche, les exigences sur le marché du travail en lien avec une économie du savoir et la rétention des jeunes figuraient parmi les principaux objets motivant la démarche.

Dès 2011, les éléments se mettaient en place en vue de réaliser l’étude en question, dont la version finale fut adoptée par Éducation Lanaudière en juin 2013. L’étude venait confirmer le besoin en formation universitaire tout en précisant les programmes d’étude de prédilection. Elle constitue une base documentaire étayée et un solide argumentaire sur lesquels les acteurs pouvaient s’appuyer dans la mise en œuvre des recommandations.

Visiblement, il n’y avait pas d’espace sur les tablettes pour ce rapport. Rapidement, Éducation Lanaudière interpellait le monde universitaire sur la base du modèle proposé dans l’étude, soit une instance centrée sur la définition des besoins et les réponses à y apporter en synergie avec les universités actives sur le territoire, soit l’UQTR, l’UdM et l’UQAM.

Rappelons que l’UQAM est présente dans Les Moulins via son campus Lanaudière à Terrebonne. En 2015, les universités convenaient d’une entente menant à la mise en place du CRUL. Celle-ci prévoit un élargissement de la desserte universitaire sur le territoire en privilégiant des formules novatrices dont le déploiement initial ne nécessite pas d’investissements pour de nouvelles infrastructures. L’approche est réaliste et évolutive. La connaissance passe avant la brique et le mortier.

En novembre dernier, Éducation Lanaudière annonçait la mise en place du CRUL. Le 25 janvier, la composition du comité de gouvernance était dévoilée. Ayant eu l’occasion de suivre le projet en tant que membre du comité de gestion à l’origine de la démarche, c’est avec plaisir que je me joins au CRUL à titre de délégué de Lanaudière Économique. Félicitons les universités engagées dans cette démarche. Elles ont fait preuve d’une grande ouverture et d’une belle collaboration.

Soulignons aussi la vision d’Éducation Lanaudière et le leadership du Cégep régional de Lanaudière dans ce dossier. En 2011, 13 % de la population (25-64 ans) de Lanaudière était titulaire d’un grade universitaire contre 23 % pour l’ensemble du Québec. Le CRUL contribuera à combler cet écart. Voilà tout un programme… universitaire.

Source de l'image de l'article: Free digitals pictures

 

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM

Suivez le sur twitter @CRobichaudCLDEM 

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !