Blogue > Les entreprises d’économie sociale passent à l’action

Blogue

Les entreprises d’économie sociale passent à l’action

07 octobre 2015   |   par Claude Robichaud

Novembre sera le mois de l’économie sociale. L’activité étant fébrile en économie sociale dans Les Moulins, on prend de l’avance!

En effet, les investissements annoncés ou en voie de l’être s’élèveront à près de 10 millions $ en 2015 et génèreront 130 emplois. En juin 2014, notre webmagazine Direction Terrebonne Mascouche était dédié à l’économie sociale avec comme thème « L’économie sociale c’est aussi une business ».

Un billet paru dans le blogue en décembre 2013 (Quelle est la contribution de l’économie sociale?) nous permettait de faire un bref état des lieux. Où en sommes-nous maintenant? L’arrivée récente de Certex à Terrebonne nous donne l’occasion de faire le point en ce dernier trimestre d’une année fertile pour l’économie sociale à Terrebonne et Mascouche.

Devant de nombreux dignitaires, les dirigeants de Certex procédaient, le 28 septembre dernier, à l’ouverture du nouveau centre de tri, de récupération et de valorisation des textiles à Terrebonne. Déjà bien établie sur la couronne sud de Montréal, l’installation de Terrebonne procure à Certex une capacité supplémentaire.

En plus d’y aller d’un investissement de 500 000 $, de créer plus de 20 emplois et d’occuper un emplacement de 20 000 pi2 dans un parc industriel, Certex ajoute une infrastructure à la filière du développement durable et joue un rôle social essentiel en offrant du travail aux personnes handicapées. Tout un programme!

Plus tôt cette année, Tricentris y allait d’un investissement de 1,5 million $, dotant son centre de tri de Terrebonne de nouveaux équipements augmentant la performance de cette installation.

L’ASM, atelier d’insertion au travail, poursuit le développement de la filière du rembourrage avec quelques prestigieuses réalisations à son actif, dont le théâtre Zénith à St-Eustache, et en profitera pour apporter des améliorations à ses installations.

Les CPE La Toupie et Les Jolis Minois ont procédé, ces derniers mois, aux pelletées de terre de leurs nouvelles installations pour des investissements d’environ trois millions $.

D’autres projets feront l’objet d’annonces d’ici la fin de l’année, pour un cumul que nous estimons à près de 10 millions $. L’aide financière aux entreprises d’économie sociale est bien inscrite dans la programmation du CLDEM. Sous forme de subventions ou de contributions remboursables pour un maximum de 25 000 $, les projets peuvent compter sur un soutien technique et financier du CLDEM.

En plus d’assurer la viabilité financière de leur organisation, les dirigeants d’entreprises d’économie sociale doivent relever le défi de la prestation de services ou de la production de bien, et ce, dans une perspective de finalité sociale. Ce double défi se corse au moment où les compressions du secteur public dans plusieurs programmes se répercutent sur les entreprises d’économie sociale et leurs clientèles. Bien que le gouvernement du Québec ait adopté un plan d’action en économie sociale, les nouvelles dispositions qui découlent de celui-ci ne sont pas encore en place. Malgré ces incertitudes, nos entreprises passent à l’action.

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM

Suivez le sur twitter @CRobichaudCLDEM 

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !