Blogue > Accédez à Internet très haute vitesse

Blogue

Accédez à Internet très haute vitesse

25 février 2015   |   par Claude Robichaud

En cette ère des technologies de l’information (TI), Internet très haute vitesse est la nouvelle norme. D’autant que les liens entre la connectivité et la productivité des entreprises sont démontrés. Vous désirez opter pour la très haute vitesse? Encore faut-il que l’Autobahn de l’autoroute de l’information passe par chez vous. Terrebonne et Mascouche sont résolument engagées dans cette voie, comme le démontre la cartographie récemment publiée par Les Affaires dans un dossier sur l’accès à Internet haute vitesse.

Le Trait d’Union, un hebdo du Groupe TC, y donnait une couleur locale avec le cas Xpertdoc, une entreprise en TI solidement implantée ici . Avec des vitesses moyennes respectivement de 26,4 et 24,5 Mbit/s à Mascouche et à Terrebonne, la MRC Les Moulins jouit de l’un des réseaux les plus puissants au Québec. Par ailleurs, la région Lanaudière est la championne de la connectivité alors que 22 % des entreprises (contre 16 % au Québec) sont branchées à Internet très haute vitesse (100 Mbit/s).

Avec Horizon 2020, le CLDEM positionne l’économie numérique au cœur de la stratégie locale, autant pour soutenir les entreprises qui développent des solutions en TI que pour l’adoption des TI par les entreprises. Les transferts de fichiers, les mises en réseaux, les solutions en nuage, le commerce électronique; voilà autant d’applications nécessitant une infrastructure costaude.

À ce chapitre, l’accès à la fibre optique constitue un avantage déterminant. Dans Les Moulins, Telus et la Commission scolaire des Affluents ont fait figure de précurseurs. Ceci explique que le réseau des établissements scolaires et, par la suite, des établissements municipaux, est relié à la fibre optique depuis déjà plusieurs années. Bell s’y est par ailleurs fortement investi en déployant la fibre sur son réseau en 2013 en vue de desservir ses clients résidentiels et commerciaux. À cela s’ajoutent des incursions de Vidéotron en fibre optique (en plus de son réseau câblé) et quelques PME offrant des services spécialisés parmi lesquelles Fibre noire (fibre optique) ainsi que Alpha Networks et Skynet pour les réseaux sans fil. Les bénéfices de cette infrastructure virtuelle sont bien réels.

Le CLDEM s’emploie à la promouvoir autant auprès des entreprises locales que de ses clientèles cibles. Si votre entreprise est localisée à Terrebonne ou à Mascouche sans être branchée à Internet très haute vitesse, parlez-en à votre fournisseur de services télécom. Cette infrastructure vous est probablement accessible, et ce à des conditions compétitives. Si vous êtes à la recherche d’un emplacement pour votre entreprise, ajoutez l’accès au réseau Internet très haute vitesse à vos critères de sélection. Cette précaution permettra à votre entreprise d’augmenter sa productivité et sa compétitivité. Sur l’autoroute de l’information, évitez les nids-de-poule et les bouchons en accédant à la très haute vitesse.

Crédit de l'image de l'article : FreeDigitalPhotos

 

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM Suivez le sur twitter @CRobichaudCLDEM 

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !