Blogue > Entrepreneurs, avez-vous passé une bonne semaine?

Blogue

Entrepreneurs, avez-vous passé une bonne semaine?

05 novembre 2014   |   par Claude Robichaud

Les « semaines » dédiées à l’entrepreneurship et les prix de tous acabits se multiplient. Dans un sens, c’est tant mieux. Nos entrepreneurs méritent toute l’attention que l’on peut leur accorder. Aussi, chacun des prix vient couronner des efforts importants. Les lauréats reçoivent du même coup une bonne dose d’adrénaline qui les encourage à poursuivre et qui mobilise les troupes. Beaucoup s’y emploient : Concours québécois en entrepreneuriat, Prix Desjardins Entrepreneurs, Jeune entrepreneur BDC, Grand Prix de l’Entrepreneur, Grand Prix du Tourisme, Employeur de choix, Mercures, Prix à l’innovation, Grands Prix de la qualité et bien d’autres en plus des prix locaux, régionaux et sectoriels. Ouf! Ajoutons-en avec la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat et le mois de l’économie sociale.

Au milieu de tout ça, la Semaine de la PME tient le coup. Initiée dans les années ’80 par la Banque fédérale de développement (BFD), maintenant la BDC, c’est dans le cadre de celle-ci que le Reflet Économique est né. Grâce à l’initiative de La Revue, en collaboration avec le CLDEM, l’esprit de la Semaine de la PME trouve écho dans la MRC Les Moulins depuis 31 ans.

Si, depuis lors, plusieurs autres événements rivalisent avec la Semaine de la PME, le Reflet Économique occupe toujours avec autant de ferveur son créneau d’origine. Ironie du sort, le Reflet Économique fut publié au milieu d’une semaine tumultueuse pour le développement économique local et l’appui à l’entrepreneuriat alors que c’était au tour des CLD d’être remis en question.

Au moment où l’économie du Québec a besoin de prendre de l’altitude, le gouvernement sort les ciseaux et menace de rogner les ailes des localités plutôt que de les aider à prendre leur envol. C’est ce que dénonce l’Association des CLD du Québec avec sa campagne « Jamais sans #monCLD ».

Le Reflet Économique constitue un véhicule privilégié pour communiquer à l’ensemble de la population les enjeux économiques de l’heure tout en contribuant à mieux faire connaître les entreprises du territoire et à cultiver l’esprit d’entreprise. En tant que CLD, cette publication nous procure également une tribune pour promouvoir nos services en lien avec des cas concrets d’entreprises qu’il s’agisse d’un démarrage d’entreprise, d’une croissance ou d’une nouvelle installation.

En plus des publireportages qui offrent une belle visibilité corporative, des centaines d’entreprises ont fait l’objet d’un traitement journalistique au fil des ans. Tiré à 60 000 exemplaires, le Reflet Économique est également bien de son temps comme en témoigne la version numérique.

Pour la 31e édition, monsieur Raymond Gingras de Mécano Industrie en est la vedette. Récemment implantée à Terrebonne, dans le parc industriel Lachenaie, Mécano Industrie illustre la présence grandissante d’entreprises à caractère technologique à Terrebonne et à Mascouche. Voilà une façon durable de mousser l’esprit d’appartenance, de démontrer le potentiel d’une région et de valoriser ceux et celles qui prennent le risque d’être à leur propre compte, à titre de travailleur autonome ou comme chef d’entreprise, et ce, semaine après semaine.

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM Suivez le sur twitter @CRobichaudCLDEM

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !