Blogue > Implanter ou faire croître, comment cultiver son jardin?

Blogue

Implanter ou faire croître, comment cultiver son jardin?

30 octobre 2013   |   par Claude Robichaud

Parlons jardinage, image inspirée de l’economic gardening, notion que les Anglo-saxons utilisent lorsqu’ils réfèrent aux stratégies de développement local qui font d’abord appel aux éléments du milieu. Il y a une trentaine d’années, au moment où s’organisaient les sociétés de développement économiques dont plusieurs CLD sont issus, les mandats donnaient lieu à d’intéressants débats entre la pertinence d’aider les entreprises en place ou l’opportunité d’en attirer de nouvelles.

En quelque sorte, fallait-il implanter ou faire croître les entreprises? Les stratégies visant l’implantation, lorsqu’elles connaissent du succès, sont très opportunes. Elles augmentent la variété du jardin et contribuent à sa luxuriance. L’implantation a rapidement fait des adeptes. Ensuite, il fut largement documenté qu’une partie importante des investissements et des emplois provient des entreprises en place. Le développement et la rétention des entreprises allaient s’imposer dans les stratégies locales et acquérir leurs lettres de noblesse. L’expérience nous démontre par ailleurs que ces notions ne s’opposent pas.

Bien au contraire, elles s’opèrent en synergie. Un soutien attentionné aux entreprises est un indicateur de l’importance qu’une localité accorde aux entrepreneurs. Une localité favorable aux entreprises en attirera d’autres par le référencement qui s’opère entre les gens d’affaires. Les réseaux sont d’importants générateurs de contacts susceptibles de se transformer en occasion d’affaires pour une localité. Il y a plus.

Depuis une vingtaine d’années, l’aide au démarrage d’entreprises fait partie de l’offre de services des sociétés de développement économique. Ces volets ont pris du galon avec l’avènement des CLD. L’aide au démarrage et le mentorat dynamisent une communauté avec son contingent de travailleurs autonomes et de petites entreprises. Ces services procurent de nouvelles semences et fournissent des tuteurs aux pousses émergentes.

Plus récemment, la relève s’est ajoutée parmi les outils à la disposition des développeurs. Le transfert d’entreprise figure désormais parmi les moyens à leur disposition pour favoriser la rétention et la croissance des entreprises. Le transfert contribue à la pérennité du jardin et à son épanouissement, génération après génération. Le développement économique local est un système dont les composantes sont étroitement reliées. Le soutien au démarrage, l’aide aux entreprises existantes, les implantations et la relève sont autant de moyens à la disposition du CLDEM pour soutenir l’emploi et l’investissement. Terrebonne et Mascouche fournissent un terreau fertile aux entreprises. Il s’agit là d’un écosystème soigneusement entretenu. Entrepreneurs, faites appel à nos jardiniers pour y prendre solidement racine.

 

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM
Suivez le sur twitter @CROBICHAUDCLDEM

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !