Blogue > Je suis au cœur de l’économie : me reconnaissez-vous?

Blogue

Je suis au cœur de l’économie : me reconnaissez-vous?

12 février 2014   |   par Claude Robichaud

Je suis le principal baromètre de l’économie. Je fais la pluie et le beau temps. On me gagne souvent un à la fois, mais on peut me perdre massivement. Je fais fluctuer les indices boursiers. De toutes les élections, je suis un enjeu politique. Je deviens de plus en plus atypique. Je n’ai plus de sexe et de moins en moins d’âge. Je passe d’un secteur à un autre, d’une région à une autre. Je suis parfois là où l’on ne m’attend pas. Mes statistiques révèlent bien des choses comme elles en cachent tout autant. J’ai une assurance à mon nom. J’ai même un Salon. Qui suis-je? Vous me reconnaissez?

Je suis l’emploi. Temps plein, temps partiel, annuel, saisonnier, régulier, temporaire, par intérim, payant, pas payant, de jour, de soir, de nuit, non spécialisé, spécialisé, de bureau, d’usine, sur la route, à domicile, taxé, subventionné, déclaré, au noir, stimulant, redondant, sûr, précaire, syndiqué, non syndiqué, structurant, direct, indirect, induit, au privé, au public, qualifié, à tout faire, col bleu, col blanc, cadre, professionnel, autonome; j’ai mille visages. On me crée, on m’a beaucoup délocalisé, on me rapatrie parfois, on me déplace ou on m’efface. Nous ne sommes jamais assez nombreux pour tous ceux qui nous convoitent, créant alors du chômage.

Des gens me boudent, prétextant que je ne suis pas assez bien pour eux. Trop souvent, ceux qui me désirent n’ont pas les qualifications que je nécessite. La formation tend à nous concilier, mais les ajustements peuvent être coûteux. Je laisse des personnes sur le carreau. Je fais des heureux. Des sondages démontrent que je suis une grande source de satisfaction.

Quoi qu’on dise, je demeure essentiel à la vitalité et à la qualité de vie d’une collectivité. Je mérite d’être bichonné. Un jour, vieillissement oblige, j’aurai peut-être moins la cote. Déjà c’est ma jeune sœur, productivité, qui prend la relève. Attelez-vous, elle carbure à l’innovation et à la qualification. Ça ne sera pas reposant.

Par chance, à Terrebonne et à Mascouche, nous sommes de plus en plus nombreux. Nous serons au Salon de l’emploi au Centre de formation professionnelle des Moulins les 14 et 15 février. Nous sommes diversifiés, disponibles et près de chez vous. Passez nous voir! Aussi, comme on prend soin de l’emploi dans Les Moulins tout au long de l’année, on parle de nous sur une base régulière à Région au travail. Visitez-nous pour prendre de nos nouvelles.

 

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM
Suivez le sur twitter @CROBICHAUDCLDEM

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !