Blogue > L’aide aux jeunes entrepreneurs dans la tourmente

Blogue

L’aide aux jeunes entrepreneurs dans la tourmente

11 février 2015   |   par Claude Robichaud

Le 28 janvier dernier, nous étions bien fiers de dévoiler la Cuvée 2014 des nouvelles entreprises. Au total, 38 entrepreneurs se sont prévalus de nos services pour démarrer 27 entreprises. Il s’agit de la meilleure prestation en cinq ans! D’un nouveau système de géolocalisation (EOS technologie) à la préparation de desserts (La cane à sucre) en passant par les métaux (Ferblanterie PhilExpress), les entrepreneurs font preuve d’ingéniosité et d’audace.

Bon an mal an, le CLDEM reçoit plus de 200 participants à l’atelier de démarrage. Quelque 150 projets d’affaires sont soumis sur une base annuelle. En lien avec l’assistance technique, les promoteurs ont accès via le CLDEM aux financements du Fonds jeunes promoteurs, du programme Soutien au travail autonome, à Futurpreneur et au Fonds local d’investissement, en plus d’intégrer au montage le financement bancaire et les autres aides publiques.

Suite au démarrage, le CLDEM fournit un accompagnement à la gestion et à la croissance. Les entrepreneurs ont également accès au mentorat, grâce à la cellule mise en place conjointement par le CLDEM et la CCIM. Une meilleure planification des projets et une assistance dans les premières années font en sorte que les chances de succès des entreprises sont multipliées par deux. Le gouvernement du Québec vient de soustraire 40 millions $ à son aide au développement local et au soutien à l’entrepreneuriat. Qu’en sera-t-il dorénavant de l’appui au démarrage d’entreprises? Financé à partir de ces contributions, le Fonds jeunes promoteurs est sur la sellette. Il est à prévoir que plusieurs localités ne seront plus en mesure de maintenir cette aide financière.

Interpellés comme tous les autres CLD, nous avons d’abord fait le bilan des interventions réalisées au Fonds Jeunes Promoteurs. Depuis 1999, ce fonds a investi 1,3 million $ dans 192 projets de démarrage à Terrebonne et Mascouche. De ce nombre, 140 entreprises (73 %) sont toujours en opération dont 118 sur le territoire de la MRC Les Moulins. Elles fournissent plus de 800 emplois.

Au-delà de l’impact sur l’emploi et l’investissement, il s’agit d’une nouvelle génération d’entrepreneurs dont il est question. Le mérite revient bien sûr d’abord aux promoteurs. Nul doute toutefois que le Fonds jeunes promoteurs y a contribué. Il n’est pas question de s’arrêter là. Une révision du programme est actuellement sur la planche à dessin. Nous avons bon espoir d’innover dans notre aide et de continuer à offrir aux jeunes entrepreneurs un coup de pouce pour les inciter à aller de l’avant. N’hésitez pas à nous soumettre vos projets. Les prochaines cuvées sont déjà en préparation.

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM Suivez le sur twitter @CRobichaudCLDEM

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !