Blogue > L’industriel est-il une espèce menacée?

Blogue

L’industriel est-il une espèce menacée?

08 mai 2013   |   par Claude Robichaud

Le 8 mai 2013, par Claude Robichaud, directeur général du CLDEM

En 2002, le secteur manufacturier fournissait 18 % de l’emploi au Québec. Cette contribution est passée à 13 % en 2010. Que s’est-il passé? La délocalisation de la fabrication vers l’Asie est un phénomène déjà bien installé. La hausse du dollar canadien est venue accroitre le phénomène en rendant les fabricants canadiens moins compétitifs. 

 Ne nous trompons pas. Le manufacturier reste un poids lourd dans l’économie avec 16 % du PIB du Québec. En plus de son empreinte, les effets indirects et induits en font une locomotive pour un large pan de l’économie. Les industriels font preuve d’une grande résilience et ils n’ont pas dit leur dernier mot. Tout n’est pas joué, loin de là. 

Ceux qui croyaient que l’on pouvait faire l’économie des cheminées pour ne conserver que les laboratoires sont appelés à revoir leur position. La R&D doit être en lien direct avec la fabrication pour que la magie s’opère. Laisser filer la portion manufacturière c’est perdre le précieux « savoir-faire » et s’exposer à perdre le savoir tout court. Les modèles d’affaires changent. L’économie doit s’ajuster, mais il importe de soutenir le manufacturier.

La MRC Les Moulins a été épargnée de par sa structure industrielle. Les pertes d’emplois ont été limitées et largement compensées par l’accueil de nouvelles entreprises. Avec ses sept parcs industriels et un nouveau sur la planche à dessin, Terrebonne demeurera une terre d’accueil pour les manufacturiers. Les entreprises flexibles qui occupent des positions favorables dans des marchés de niche avec des produits à valeur ajoutée continueront d’être prospères. 

Compétition oblige, elles font davantage avec moins. Elles ont néanmoins besoin d’espaces dotés de bons facteurs de localisation. La MRC Les Moulins est au rendez-vous avec ses accès routiers et son bassin de main-d’œuvre.

Le gouvernement du Québec a une ministre responsable de la Politique industrielle. Madame Élaine Zakaïb proposera bientôt l’orientation gouvernementale à cet égard. Que souhaitez-vous y voir?

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !