Blogue > La conciliation travail — famille : c’est l’affaire de qui?

Blogue

La conciliation travail — famille : c’est l’affaire de qui?

19 juin 2013   |   par Claude Robichaud

Par Claude Robichaud, directeur général du CLDEM, le 19 juin 2013

L’employeur en a déjà beaucoup sur les épaules. Il n’a pas à être responsable de la vie personnelle ou de la vie familiale de ses employés. Toutefois, il peut prendre des dispositions qui vont faciliter la vie de ses employés, lesquels le lui rendront en loyauté et en productivité.

Cette question s’impose parmi les bonnes pratiques de gestion des ressources humaines depuis déjà plusieurs années. Elle fut récemment traitée dans le cadre d’un atelier-conférence de Daniel Beaupré, professeur titulaire à l’ESG-UQAM, en collaboration avec Jean-Francis Lalonde et Stéphan Lestage de Cyber Génération dans le cadre de la série « RH en action » de Région au travail.

L’horaire variable, le télétravail et les congés parentaux figurent parmi les principales mesures utilisées par les entreprises. Le cas Cyber Génération, avec la réduction du temps de travail selon les années de service, le Cyberhoraire, démontre surtout qu’il importe de développer sa propre solution, laquelle répondra aux besoins des employés tout en étant compatible avec la réalité d’affaires de l’entreprise.

Consciemment ou pas, au-delà de la gestion des RH, les dirigeants peuvent faire un grand pas dans la conciliation travail – famille par le simple choix de l’emplacement de leur entreprise. Parmi les facteurs de localisation, les dirigeants considèrent de plus en plus le lieu de résidence de leurs employés actuels ainsi que le bassin de recrutement pour répondre aux besoins futurs. La réduction du temps de déplacement des employés devient un avantage à la fois pour les travailleurs et l’entreprise.

Le développement spectaculaire des garderies constitue un autre atout dans la conciliation travail — famille. Grâce à l’appui du milieu, dont celui du CLDEM, les services de garde sont en plein développement à Terrebonne et Mascouche. Ceux-ci facilitent l’accès au marché du travail et procurent des services indispensables aux parents.

La conciliation c’est donc l’affaire de tous. Il appartient aux employeurs de faire preuve d’ouverture. Les employés quant à eux doivent se responsabiliser en utilisant à bon escient les mesures mises à leur disposition. De son côté, la collectivité facilite le tout en soutenant la création d’emploi local et le déploiement des services de proximité.

Se rendre à son travail en moins de 15 minutes a un effet magique sur la vie des travailleurs et de leur famille. Employeurs, faites-vous plaisir. Rapprochez-vous de vos employés.

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !