Blogue > Quelle est la contribution de l’économie sociale?

Blogue

Quelle est la contribution de l’économie sociale?

11 décembre 2013   |   par Claude Robichaud

Certains l’adulent, d’autres la snobent. Chose certaine, l’économie sociale demeure une grande incomprise. Évacuons d’emblée la sempiternelle question de la définition en proposant celle-ci : appartient à l’économie sociale une « entreprise solidaire dont la finalité est le bien-être collectif ». Nous lançons le défi de faire mieux en moins de dix mots! L’entreprise d’économie sociale, OBNL ou coop, nait d’un besoin ressenti dans la communauté pour lequel l’économie marchande et l’État n’offrent pas de réponse satisfaisante. L’entreprise est solidaire, car elle repose sur un groupe de personnes, fondement de sa gouvernance. Elle est une « entreprise » en ce sens qu’elle est une organisation structurée pour produire et vendre un bien ou un service, la distinguant ainsi de l’organisme communautaire. Sans pour autant prétendre à l’autonomie financière, elle doit se préoccuper de sa viabilité. Elle peut engranger des surplus, mais ne recherche pas le profit pour le profit.

Dans Les Moulins, 30 entreprises d’économie sociale procurent 625 emplois. Loin d’être négligeable, cette contribution à l’emploi augmentera de façon significative dans les trois prochaines années avec, entre autres, les projets des Centres à la petite enfance (CPE). Le déploiement des CPE constituera le fer de lance du développement de l’économie sociale à Terrebonne et Mascouche. Ceci tombe sous le sens considérant les besoins de nos familles. L’orientation très affirmée à l’égard des services de garde contribuera à générer plusieurs millions $ en investissement dans notre milieu.

Depuis 1999, le CLDEM a versé environ 1,5 million $ aux entreprises d’économie sociale du territoire. Au total, 26 entreprises ont bénéficié de cette aide. L’investissement aura été profitable puisque 21 de celles-ci sont toujours en opération. La majorité des champs d’action de l’économie sociale sont couverts : culture et tourisme, environnement, milieu de garde et soutien aux familles, transport, logement, communication et aide à domicile. Le sujet est d’actualité avec l’adoption récente de la Loi sur l’économie sociale par le gouvernement du Québec. Des ambassadeurs furent récemment nommés dans Lanaudière, dont le Chez-Nous du communautaire.

Par ailleurs, la Coop d’aide à domicile des Moulins a fait l’objet d’une reconnaissance pleinement méritée avec le prix Coup de cœur du jury dans le cadre du Gala de la 30e édition du Reflet Économique en octobre dernier. Le comité d’économie sociale initiait récemment une réflexion pour assurer le renouvellement de la vision en lien avec la programmation, la mission et la stratégie du CLDEM. Grâce au travail acharné des promoteurs et des gestionnaires, la MRC s’est dotée d’une belle expertise en la matière. Maintenant que la place de l’économie sociale est bien campée, celle-ci est en mesure d’apporter sa pleine contribution à l’économie locale.

 

Claude Robichaud, directeur général du CLDEM
Suivez le sur twitter @CROBICHAUDCLDEM

Tweet Google +
Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre !